Visiter New York avec le Guide !

Découvrez la gastronomie locale à New York

New-York est une ville cosmopolite au niveau de la gastronomie. La spécialité locale est la world food, avec plus de 10 000 restaurants et des cuisines du monde entier. La diversité culturelle de la ville se retrouve dans l’assiette.

Les habitudes alimentaires des New-yorkais

street food

Comme pour tout Nord-Américain, la gastronomie occupe une place importante dans la vie des New-yorkais, qui mangent à n’importe quelle heure, et de tout, n’hésitant pas à multiplier les snacks tout au long de la journée. Ils sont néanmoins plus sensibles que leurs concitoyens à leur ligne et à la nourriture bio, pratiquant avec conviction le régime eating healthy.

La ville est également l’emblème du mouvement locavore, avec d’immenses marchés de producteurs locaux où l’on peut trouver des choux-fleurs violets ou des fleurs de courgette. De tels marchés fermiers sont particulièrement à la mode, comme celui d’Union Square, qui se tient dans une ambiance chaleureuse les lundis, mercredis, vendredis et samedis.

Mais les portions restent plus généreuses qu’en France. En outre, la ville est le paradis des gastronomes : on peut y déguster les cuisines du monde entier, à l’image du melting-pot qui règne dans ses rues. Les restaurants y fleurissent et y meurent plus rapidement que partout ailleurs.

Les food-trucks, camions itinérants vendant de la street food, envahissent les rues et sont autant notés et suivis que les restaurants les plus chics. Les restaurants peuvent surprendre par l’important volume sonore de la musique de fond, par l’éclaire tamisé qui diminue au fil de l’avancée de la soirée, ainsi que par le manque de places assisses dans les petites adresses du midi ou dans les pâtisseries

Le Brunch, une tradition à adopter à New-York

Le brunch est une habitude de fin de semaine incontournable à New-York. Il est servi le dimanche voire le samedi entre 10h et 16h environ. Il s’agit de plats à mi chemin entre le breakfast et le lunch, qui s’accompagnent d’une boisson chaude, d’une coupe de champagne ou encore d’un cocktail genre bloody mary.

Les brunchs gourmets tirent depuis plusieurs années leur épingle du jeu, avec des produits de qualité et des recettes élaborées, revisitant avec créativité les classiques américains.

Les incontournables gastronomiques à New-York

pizzas new york

Le deli, ou delicatessen, est une institution juive new-yorkaise, qu’il ne faut pas confondre avec les delis, terme désignant les épiceries-salad bars fleurissant à chaque coin de rue.

Le vrai deli est celui qui sert des spécialités juives d’Europe centrale, comme le pastrami, une (poitrine de bœuf moelleuse épicée et fumée, servie tiède en tranches fines, le corned-beef, servi sur du pain au cumin et accompagné d’un gros cornichon aigre-doux ou d’autres pickles, ainsi que d’un petit pot en carton de coleslaw ou encore les knishes, des genres de boules de purée de pomme de terre déclinées de multiples façons et le kugel, célèbre pâtisserie aux œufs. Ces plats originaires d’Europe de l’Est font désormais partie intégrante de la culture new-yorkaise.

Les pizzas sont aussi bonnes à New-York qu’à Naples, sinon plus, grâce aux immigrants qui ont importé leur passion et leur savoir-faire. D’ailleurs, aller à New-York sans manger italien est un hérésie ; le meilleur quartier est à deux pas de Chinatown, dans Mulberry St.

Les bagels sont une spécialité typique de la Grosse Pomme ; ils se consomment nature, recouverts de beurre et de confiture le matin, de fromage frais, de saumon fumé ou encore de thon mayonnaise. De même, les hots-dogs sont un incontournable de la cuisine de rue, mais qui est devenu typiquement new-yorkais avec l’ajout de garnitures à volonté.

Sans oublier le cheesecake, apparu à New-York en 1921 grâce à Leo Lindemann, qui fut le premier à servir dans son restaurant Lindy’s à Midtown un gâteau associant cream-cheese et crème fraîche avec un trait de vanille, le tout sur une pâte croustillante.

Laisser un com'